Notre démarche

La charte des InstantàNez

Les clowns des InstantàNez interviennent en binôme auprès de personnes en situation de vulnérabilité et de ceux qui les entourent (familles, personnels institutionnels, soignants, etc…), en proposant par leur art et leur présence des espaces d’expressions et d’émotions.

Leur démarche est fondée sur la bienveillance, le respect, l’écoute et l’empathie.

Leur mode d’expression est ludique, ils ont pour objectif de créer des instants relationnels, à travers le jeu, et de vivre ce qui se présente.

Ils sont inscrits dans un processus de formation continue en lien avec les objectifs de l’association.

Les artistes-clowns s’engagent à prendre en compte les spécificités de l’environnement dans lequel ils interviennent (respect du cadre) et travaillent en collaboration avec les acteurs de cet environnement.

Les InstantàNez bénéficient d’une supervision régulière assurée par un psychologue.

Les InstantàNez s’engagent à respecter les principes de cette charte, ainsi que les modalités d’intervention définies par l’association. Les clowns respectent un code de déontologie et sont notamment tenus au secret professionnel.

Être clown

Le clown est un être d’émotions et d’imaginaires qui entre facilement en relation, y compris avec ceux qui ont peu ou pas de capacité de communication verbale.

Il est aussi celui à qui tout arrive, il ne se moque pas, mais permet à ceux qu’il rencontre de rire de lui. Le clown est à la fois un être vulnérable et courageux, il vit chaque moment intensément car il ne sait pas faire semblant. Sa sensibilité fait écho à celle des personnes en situation de vulnérabilité. Il se permet la colère, l’enthousiasme débordant, la bêtise la plus profonde… et le rien.

Rencontrer

Les clowns ne s’immiscent pas dans l’histoire de la personne, ils attendent d’y être invités. En miroir de l’être qu’ils rencontrent, ils sont ouvertement vulnérables et toujours prêts à recevoir un accueil enthousiaste ou un refus catégorique. Leur présence sensible et respectueuse ne force pas la relation. Ils sont simplement disponibles, au rythme de chacun, toujours à l’écoute des envies et prêts à entrer en jeu… !
Leurs improvisations mettent au centre les personnes rencontrées, leur permettant d’être, selon leur envie, actrices au sein du jeu, ou spectatrices de la vie des clowns. Dans un milieu où les personnes sont aidées, assistées parfois pour le quotidien, les artistes créent des situations dans lesquelles les personnes peuvent venir en aide aux clowns et ainsi retrouver leur pouvoir ou leur ludisme !

Communiquer

De par leur utilisation du langage non-verbal et émotionnel, les clowns sont à même de réveiller des capacités de communication chez des personnes atteintes par de fortes pertes cognitives. Leur posture d’écoute et d’humilité joyeuse leur permet d’entrer en contact facilement avec tous ceux qu’ils croisent, quel que soit leur âge, leur situation, leur statut social, leur culture, leur état de fatigue…

Le langage clownesque génère des situations de jeu individuelles ou collectives. Un regard, un toucher, une parole, une émotion… Tout devient matière à jouer, à imaginer, à rebondir, à échanger et à partager. Ainsi la présence des clowns est un puissant levier pour créer du lien entre les patients, les familles et les équipes soignantes.

instantanez-clowns-polyhandicap-hopital-savoie-73
instantanez-clowns-polyhandicap-hopital-savoie-73