Direction artistique et formation

    La direction artistique des InstantàNez est assurée par Sylvie Daillot, clown, clown à l’hôpital (Hôpiclowns Genève et Soleil Rouge Grenoble) et formatrice. Elle veille à la cohérence artistique des interventions proposées dans le cadre des InstantàNez. Elle propose des ateliers mensuels pour assurer la formation initiale et continue de l’équipe.
Chaque clown bénéficie d’un suivi personnalisé.

    Sylvie est tombée à 7 ans dans la marmite du théâtre. Elle découvre l’improvisation clownesque avec Martine Buhrer, metteur en scène genevoise (école Lecocq) et directrice artistique des Hôpiclowns (clowns hospitaliers à Genève).
    En 2000, elle décide de faire du clown son métier et suit une formation professionnelle sur les nouveaux espaces d’intervention du clown, une année avec Martine Buhrer à l’issue de
laquelle elle fonde avec une clown grenobloise l’association « Soleil Rouge, des clowns à l’hôpital » (Grenoble). Elle poursuivra sa formation au travail du clown avec Michel Dallaire, Pina Blankevoort, Eric Blouet, Luisa Gaillard, Ami Hattab, Lory Leshin, Freddy Desvéronnières …
    Elle se forme aussi aux techniques vocales, avec Catherine  Berthet (cantatrice, professeur de chant) et avec Francis Got (chanteur lyrique, chef de chœur) auprès de qui elle suit depuis 2008 une formation Souffle et Voix, ainsi qu’à la danse contact avec Urs Stauffer, Alain Chamard-Bois.
    Depuis 2002, elle se consacre majoritairement à la pratique
du clown hospitalier (en pédiatrie et en gériatrie) en intervenant à Hôpiclowns à Genève, à
Soleil Rouge à Grenoble, comme clown et comme directrice de projet, et au sein des InstantàNez.
    Sa place de clown hospitalier au sein de plusieurs associations l’amène tout naturellement à participer activement à la mise en place d’un réseau régional des associations de clowns à l’hôpital (2002) et à l’aventure de la création d’une Fédération Française des Associations de Clowns Hospitaliers (2008).
    Elle pratique également l’improvisation clownesque dans le cadre de déambulations, d’interventions « Fil rouge » (regard clownesque sur des colloques, forums …),  d’interventions en maisons de retraite, maisons d’accueil spécialisées, hôpitaux de jour. Elle crée avec Véronique Tuaillon (Rosalie et Cie) un spectacle tout public (Le grand petit cabaret de Mozzarella et Rosalie, 2011-2014).
    En avril 2014 elle crée avec une danseuse, Armelle Coloma-Thirion, et un musicien, Elie Carton de Grammont, un spectacle jeune public, Cache-Noisette (Compagnie La Marelle de Céleste). Elle anime aussi des stages de découverte de l’improvisation clownesque et accompagne un groupe de clowns amateurs (Les patates pour rire, Savoie) depuis 2009.
    Depuis 2013, elle accompagne également des groupes de clowns professionnels pour des formations spécifiques (le jeu sans parole à l’hôpital, Clowns de l’espoir, Lille ; mise en place d’un projet d’intervention dans une unité de psychogériatrie, Hôpiclowns Sainte-Croix, Suisse).